Les 3 huiles essentielles pour débuter

 

FAIRE DES MIRACLES AVEC SEULEMENT 3 HUILES ! 

 

ifd01

 

Lorsque l’on commence à mettre le nez dans les huiles essentielles, on est loin d’imaginer d’une part qu’il en existe autant (presque 100) et d’autres part, que leur utilisation est si complexe! L’aromathérapie est une science complexe et il serait risqué de vouloir jouer au petit sorcier!

Dans cet article, vous apprendrez à découvrir les propriétés fabuleuses de trois huiles basiques (mais non moins puissantes), vous mettant ainsi sur la voie de l’aromathérapie, en toute sécurité! 

Bonne lecture et merci de votre passage ! 

 

Menthe poivrée

 

Close-up shoot of green peppermint plant. Short depth of field.

 

 

Antalgique, anti-virale, carminative (qui permet d’évacuer les gaz intestinaux), on prête à l’huile essentielle de menthe poivrée beaucoup de propriétés. En cas de céphalée passagère, on peut appliquer une goutte de cette huile essentielle pure sur chaque tempe pour ressentir un soulagement presque immédiat.

Sur le zona, on l’utilise en applications répétées et fortement diluées. Si l’on digère mal ou que les ballonnements sont présents après chaque repas, la prise d’une à deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un comprimé neutre à avaler ou dans un peu de miel est également conseillée. Cette huile essentielle ne convient pas aux femmes enceintes, ni aux enfants de moins de 6 ans.

Lavande aspic

lavandes

 

 

Légèrement camphrée, cette lavande est autant réputée pour ses propriétés antiseptiques que pour sa capacité à atténuer les crampes musculaires. On l’utilise diluée dans une huile végétale pour unmassage du dos ou de la nuque, mais aussi pour le soin du visage en cas de peau à problèmes (acné, séborrhée…). Pour le corps, comptez 10 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale. Pour le visage, limitez-vous à deux gouttes par cuillère à soupe.

La lavande aspic est également une précieuse alliée en cas de brûlures domestiques, de coups de soleil ou d’irritations cutanées. Dans ce cas, elle s’applique diluée à 50 % dans une huile végétale douce après avoir refroidi à l’eau fraîche la zone à traiter. Elle n’est pas utilisable par les femmes enceintes, ni par les enfants en dessous de 6 ans.

Ravintsara

 

4235_media_im

 

Grande alliée de l’hiver, l’huile essentielle de ravintsara aide à traverser la saison froide sans encombre. On la diffuse dans l’air pour assainir la maison ou le bureau. On utilise pour cela 15 gouttes par jour dans un diffuseur électrique à froid. Pour pratiquer une friction visant à stimuler l’immunité et à prévenir la contagion, on peut appliquer deux gouttes d’huile essentielle de ravintsara pure sur les poignets et les voûtes plantaires tous les matins pendant toute la saison.

Pour un enfant en dessous de 6 ans, on dilue l’huile essentielle à 10 % seulement dans une huile végétale avant l’application.

En cas de refroidissement, les adultes peuvent aussi prendre deux gouttes d’huile essentielle de ravintsara dans une cuillère de miel, et ce trois fois par jour jusqu’à amélioration. Il n’y a pas de contre-emploi avec les médicaments ou les antibiotiques, au contraire. Seules les femmes enceintes éviteront la prise d’huiles essentielles par voie orale.

 

N’hésitez pas à me contacter à l’adresse email suivante sarah@lesitedeshuilesessentielles.com ou à partager vos pensées ou questions dans l’espace ci-dessous! 

A bientôt! 

Sarah

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*