Parfums

 

parfums-huiles-essentielles

 

Créer son parfum avec les huiles essentielles a plusieurs avantages. Tout d’abord, c’est une activité créatrice. Avec le temps, vous apprendrez à identifier les arômes et à mariages de 2 ou 3 huiles essentielles. Ensuite, vous aurez la satisfaction de porter sur vous votre création, un peu comme si vous faisiez vous-même vos propres vêtements, et non l’un des parfums vendus en série. Enfin, vous aurez la certitude de n’utiliser que des produits naturels.

Si vous démarrez dans la création de parfum, les quelques lignes qui suivent pourront vous être utiles avant de vous lancer dans la confection d’un parfum.

Commençons par le sujet des concentrations.
On appelle parfum une composition aromatique comportant entre 15 et 30 pourcent d’huiles essentielles contre un mélange eau alcool de 85 à 70 pourcent (la part de l’eau peut varier de 5 à 10 pourcent).
Ce que l’on appelle eau de parfum sera moins concentré en huiles essentielles (8 à 15 pourcent) tandis que la part restante (85 à 92 pourcent) sera un peu plus concentrée en eau (au détriment de l’alcool).
Vient ensuite l’eau de toilette (4 à 8 pourcent d’huiles essentielles) et l’eau de Cologne (3 à 5 pourcent d’huiles essentielles).

Pour les ingrédients, utilisez des huiles essentielles 100% pures (et naturelles bien sûr), de l’eau distillée (que l’on trouve en pharmacie) et de l’alcool pur. Dans la mesure où l’on peut pas se procurer ce type d’alcool sans ordonnance, on utilise habituellement de la vodka (en raison de son absence ou quasi absence de parfum). Pour le flaconnage, utilisez de préférence un flacon en verre brun ou totalement opaque pour protéger les huiles essentielles de la lumière. Vous aurez également besoin d’un compte goutte, d’une pompe spray et d’une pipette mesure ml. Tous ces accessoires sont disponibles sur ce site. N’oubliez pas aussi de noter vos compositions sur un carnet (pourcentages, nombre de gouttes…) vous pourriez en avoir besoin pour renouveler ou pour modifier une de vos création (voir notre carnet de notes en vente sur ce site).

ir_attachment_4818

En fonction de la concentration en huiles essentielles, on obtiendra une intensité en arôme différente. Le parfum est plus dense et surtout tient plus longtemps sur la peau. Mais tout le monde n’a pas l’envie ou le besoin d’exhaler le même parfum à toute heure de la journée. Pour cela, l’eau de parfum est plus adaptée car plus discrète.
En fonction du choix des huiles essentielles, vous observerez peut-être que les parfums sont des produits dynamiques qui changent dans le temps. Le fait que les taux d’évaporation des huiles essentielles varient d’une huile essentielle à l’autre explique ce phénomène. Un parfum bien conçu parvient à marier des huiles essentielles qui permettent d’éviter ces variations. Pour cela, on utilise des huiles essentielles fixatrices, qui ont la propriété de faire tenir ensemble les arômes que vous souhaitez marier ensemble.

Pour réussir un parfum digne de ce nom, il faut associer 2 ou 3 types d’huiles essentielles : des huiles essentielles « notes de base », « notes de cœur » et « notes de tête ».

Les huiles essentielles « notes de base », ou « notes de fond » ont la particularité de fixer et de prolonger la durée des autres arômes. Elles font en sorte que le parfum reste sur la peau.
Les huiles essentielles « notes de cœur » déterminent le caractère dominant du parfum. Elles appartiennent, selon vos désirs, à la famille des arômes floraux, épicés ou boisés.
Les huiles essentielles « notes de tête » sont celles qui donnent la première impression à l’ouverture du flacon. Ces huiles essentielles sont plus volatiles et, naturellement, doivent être en harmonie avec les autres notes.

huiles-essentielles-obtention

 

Notes de base                                             Notes de coeur                                          Notes de tête

benjoin (Absolue)                                          Jasmin  (absolue)                                            H.E de basilic

H.E de bois de cèdre                                     H.E de géranium                                            H.E de bergamote

H.E de cannelle                                             H.E de sauge sclarée                                      H.E de camomille 

H.E de bois de gaïac                                    H.E de girofle                                                   H.E de coriandre

H.E de myrrhe                                             H.E de gingembre                                            H.E de cumin

H.E de patchouli                                         H.E de lemon grass                                          H.E d’estragon

H.E de vétiver                                              H.E de marjolaine                                            H.E de genièvre

H.E d’angélique                                          H.E de muscade                                                H.E de lavande

H.E de bois de santal                                 H.E de rose                                                         H.E de citron

H.E d’encens d’oliban                               H.E de palmarosa                                              H.E de mandarine

                                                               H.E de pin                                                           H.E de petit grain

                                                               H.E de bois de rose                                            H.E de menthe

                                                               H.E de thym

                                                               H.E d’ylang ylang

  • Par précaution et excès de prudence, les 3 premiers mois de toute grossesse interdisent l’emploi des H.E.C.T. Seul le médecin aromathérapeute peut en prendre la responsabilité.
  • Après massage ou application cutanée, il convient de toujours se laver les mains
  • Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.
  • Utiliser des huiles essentielles de haute qualité (100% pures et naturelles) et de marque réputée
  • Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants.
  • Les personnes allergiques devront prendre la précaution préliminaire d’un test allergique aux H.E.C.T.
  • Les yeux, le nez, le conduit auditif, les zones ano-génitales ne peuvent jamais être l’objet d’application d’H.E.C.T. pures.
  • En cas d’absorption ou d’instillation accidentelle, ingérer ou appliquer une huile grasse pour diluer l’H.E.C.T. (olive, tournesol) puis adressez-vous au centre antipoison.
  • L’huile essentielle de menthe poivrée ne s’applique jamais sur une surface étendu en raison de la réaction glacée qu’elle provoque. Cette même huile essentielle est strictement contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les nourrissons de moins de 30 mois.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*